Trilogie

Echanges   Ressac   Dialogue

De la trilogie « Echanges Ressac Dialogue », Claude Serreau écrit :
« ouvrir ce livre qui immanquablement se saisira de votre moi le plus profond et prouvera que, pour 2 authentiques poètes, Poésie n’est pas lettre morte tant que la beauté du monde, porteuse d’espérance, continuera à être chantée avec ce talent, cette clarté et sincérité »

« Ils traversent le jour
dans un fouillis de feuilles
et vont
couleur légende
ouvrir
cerise au vent
le bal des ciels d’enfants ».
      Arlette Chaumorcel (Echanges)

« Ils traversent le jour
dans un fouillis de feuilles
je me rappelle
les tamaris chantaient
et l’océan offrait
ses bouquets d’hortensias
aux femmes de Bretagne ».
      Jean-Claude Albert Coiffard (Echanges)

« La neige a cousu blanc avec le ciel
La plaine
maintenant
s’est donnée au silence
Le givre sur la vitre cloue des soleils de glace ».
      Arlette Chaumorcel (Ressac)

« Une étoile en plein front
et des mots en pagaille
où trébuche la plume

dans les phrasés du ciel
on voit de grands oiseaux
avec des ailes d’encre ».
      Jean-Claude Albert Coiffard (Ressac)

« Le sable du sommeil
aux premiers mots du jour

les pas tremblants de l’aube
dans le jardin désert ».
      Jean-Claude Albert Coiffard (Dialogue)

« Je vous revois
si bleue
salle à manger
surprise
au parfum de vacances ».
      Arlette Chaumorcel (Dialogue)